La douille est un instrument de la pâtisserie. Elle est ce petit objet conique placé comme embout d’une poche. De cet embout, la garniture d’un plat est évacuée, ce qui lui apporte une touche décorative. Elle est placée à la petite ouverture d’une sorte de sac dont l’ensemble forme la poche à douille. Si elle permet de sublimer les mets et pâtisseries, il convient de se demander comment elle s’utilise. Après avoir donné les différents types de poches à douille, il sera question de décrire son utilisation.

Quels sont les différents types de poches à douille ?

Aussi connue sous le nom de poche à pâtisserie, on distingue principalement deux types de poches à douille : la poche à douille réutilisable et la poche à douille jetable. En ce qui concerne la poche à douille réutilisable, il y en a deux types : la poche à douille lavable en coton alimentaire et la poche à douille en silicone. La poche à douille en silicone est bien plus facile d’utilisation et son entretien est commode.

Comment utilise-t-on la poche à douille ?

Que vous utilisiez une poche à douille réutilisable ou jetable, le principe est le même, à quelques différences près. Son utilisation se compose de quelques étapes à savoir :Comment utiliser une poche à douille ?

Le montage

Pour les poches à douille jetables, l’on place la douille, puis on sectionne les côtés qui dépassent. Ensuite, on procède au remplissage. En ce qui concerne les poches à douille réutilisable, il faut bloquer l’extrémité de la douille qui donne directement à la poche. Ainsi, lors du remplissage, le contenu ne s’échappe pas par la douille.

Le remplissage

Il faut rabattre le bord, puis y mettre méthodiquement le contenu tout en prenant soin de le pousser dans le fond de la poche. Cela doit former une masse compacte de sorte qu’aucune bulle d’air n’y soit formée. Le contenu rempli ne doit pas excéder les deux tiers de la poche. Une fois le remplissage bien effectué, il faut tenir d’une main l’extrémité de la poche en la tournant sur elle-même de manière ferme. À l’aide de l’autre main, il faut orienter la douille à volonté pour le résultat désiré.

Le dressage

Il suffit de faire glisser vers le bas le contenu par mouvement de pression. Le mouvement se veut lent et progressif. Il faut toujours ajuster la main qui referme l’extrémité au fur et à mesure que la poche se vide.

Une fois toutes ces étapes respectées, libre cours à la créativité pour faire de chaque réalisation une œuvre d’art.